Communiqué de presse: Des Milliers de Manifestants Protestent Contre la Nomination de Malonda au Mépris des Ordres de Rester à Domicile en République Démocratique du Congo

Communiqué de presse: Des Milliers de Manifestants Protestent Contre la Nomination de Malonda au Mépris des Ordres de Rester à Domicile en République Démocratique du Congo

Facebooktwitterlinkedin

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
10 Juillet 2020
Pour des entretiens téléphoniques et virtuels, contactez
Lydia Andrews, directrice des communications
lydia@afjn.org | 847-772-2305

Washington, DC – ( Read in English) Jeudi 9 Juillet 2020, des milliers de citoyens de la République Démocratique du Congo (RDC) sont descendus dans la rue pour protester contre la nomination de M. Ronsard Malonda à la tête de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Au mépris de l’ordre du gouvernement interdisant les manifestations en raison de la pandémie de COVID-19 et organisé par l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), les manifestants sont sortis en grand nombre montrant leur désapprobation du système qui avait nommé M. Malonda qui est actuellement le Secrétaire National Exécutif de la CENI.

«Sortir par milliers, au milieu de la pandémie de Covid-19, pour protester contre M. Malonda montre que les Congolais sont fatigués de la fraude électorale. Ils risquent leur vie et une arrestation possible pour sauver l’âme de leur pays », a déclaré Ntama Bahati, Analyste Politique du Réseau Afrique Foi et Justice.

Les manifestants s’interrogent sur la validité de la nomination de M. Malonda par le Parlement de la RDC sans respecter les règles requis. Ils demandent au Parlement d’annuler cette nomination.

«Le Parlement, en ne respectant pas les règles de nomination, sape la mission de la Commission électorale qui est de soutenir les processus démocratiques et conduira à des élections contestées en 2023», a déclaré Bahati. “De plus, dans l’intérêt de la démocratie, les questions liées aux élections doivent être traite avec le plus haut niveau de transparence.”

Avant d’être nommé, aucune commission n’a été créée pour interviewer M. Malonda, ce qui est clairement en violation des règles de nomination du Parlement. Il est allégué que la fraude électorale a sévi tout au long des élections de 2018 en RDC pendant que M. Malonda a siégé à la CENI. En outre, le rapport de la Commission sur les élections de 2018 n’a pas encore été évalué par le Parlement, qui pourrait identifier des domaines à améliorer, réduire les fraudes électorales futures et garantir des élections légitimes.

«La fraude électorale a été une stratégie pour de nombreux politiciens africains afin d’acquérir un pouvoir qu’ils utilisent à leur tour pour leurs propres intérêts. Il est essentiel que le Parlement de la RDC annule la nomination de M. Malonda et garantisse au peuple congolais la possibilité de choisir ses dirigeants. La nomination de dirigeants, comme cela a été allégué lors des élections de 2018 en RDC et avec la nomination contestée de M. Malonda, retire les Congolais leur droit de participer au processus démocratique », a déclaré Bahati.

La fraude électorale est historiquement connue pour produire des régimes autoritaires à travers le continent. La mauvaise gouvernance et la corruption jouent un rôle principal dans le sous-développement de la RDC, les inégalités économiques et l’oppression des pauvres et des personnes vulnérables par un petit groupe des élites, qui comprend des politiciens.

Pour en savoir plus Lire «Vingt ans de prison pour le chef de cabinet du président de la République Démocratique du Congo pour le détournement de fonds» Lire aussi  «les réformes judiciaires de la République Démocratique du Congo sont inconstitutionnelles»

###

L’Africa Faith & Justice Network est une coalition confessionnelle et non partisane de 29 communautés religieuses d’hommes et de femmes basées aux États-Unis. Inspirée par l’Évangile et informée par l’enseignement social catholique, l’AFJN cherche à éduquer et à plaider pour des relations justes avec l’Afrique et à travailler en partenariat avec les peuples africains alors qu’ils s’engagent dans la lutte pour la justice, la paix et l’intégrité de la création. www.afjn.org

###

Disponible pour des entretiens téléphoniques et virtuels:
Ntama Bahati, Africa Faith and Justice Network
bahati@afjn.org | (m) 847-334-3614
Contact: Lydia Andrews, responsable des communications
lydia@afjn.org | (m) 847-772-2305

Print Friendly, PDF & Email